Dossier 2018/2: Les médecins généralistes en région bruxelloise : qui sont-ils, où pratiquent-ils et où se situent les potentielles pénuries?

Date de publication : 
08/05/2018
Auteurs : 
Sarah MISSINNE; Sarah LUYTEN

 

Le Fonds d’Impulsion a été introduit en 2006 pour garantir la bonne accessibilité des soins de santé de première ligne. Dans ce cadre, le médecin généraliste joue un rôle central important. Cette étude analyse l’offre actuelle des médecins généralistes et des types de pratiques (individuelles, de groupes, etc.) en Région bruxelloise. Elle a également pour objectif d’identifier les quartiers où l’offre actuelle et future risque d’être insuffisante pour répondre au besoin de soin des habitants. Ces différents éléments d’analyse ont pour objectif d’être un outil d’aide à la décision dans le cadre de l’organisation de la première ligne à Bruxelles aujourd’hui et demain ; et en particulier d’évaluer comment les mesures de soutien aux médecins généralistes peuvent évoluer en région bruxelloise.

Actuellement, il y a 1.468 médecins généralistes actifs à Bruxelles, dont la moitié d’hommes et la moitié de femmes. Toutefois, nous observons une forte féminisation de la profession. Par ailleurs, l’effectif actuel de médecins généralistes est vieillissant. Pas moins de 45 % des médecins généralistes ont plus de 55 ans, et devront donc être remplacés lorsqu’ils partiront à la retraite. Enfin, on observe des différences de pratiques selon l’âge : contrairement à la génération plus âgée, les jeunes médecins généralistes souhaitent s’installer en pratique de groupe.

 

Collection : 
Thème :