Vaccination et vigilance de mise face à la flambée des contaminations Omicron

Communiqué de presse - PDF

Vaccination et vigilance de mise face à la flambée des contaminations Omicron

 

Le variant Omicron fait grimper le nombre de contaminations de façon exponentielle bousculant les règles de testing et de tracing.

"Pour le moment, en Région bruxelloise, les contaminations sont plus nombreuses chez les personnes de 20 à 40 ans. Avec la reprise de cours, nous nous attendons à une augmentation chez les enfants et les adolescents. Il est toujours important que nous protégions les personnes vulnérables et plus âgées, en nous vaccinant et en respectant les gestes protecteurs", explique Inge Neven, responsable de la lutte contre le Covid-19 à Bruxelles.

Bien que les hospitalisations aient augmenté de 16% ces 7 derniers jours, les patients en sortent plus rapidement et ne passent pas par le service de soins intensifs. Ce qui démontre que la dose booster protège contre les formes plus graves de la maladie et réduit de 70% les risques d'hospitalisation. La vigilance reste toutefois encore de mise car la situation évolue de jour en jour.

Dans ce contexte alarmant, les équipes de la Cocom et de ses partenaires déploient tous les moyens possibles pour proposer la vaccination aux Bruxellois.es.

Comment se prémunir contre Omicron ?

La primo-vaccination contre le Covid-19 combinée ensuite à la vaccination de rappel restent les meilleures protections contre le virus et ses variants. Pour se faire vacciner, il est possible de prendre rendez-vous sur la plateforme Bru-Vax (pour éviter un temps d'attente) ou bien de se rendre dans un point de vaccination sans rendez-vous. Toutes les informations sur les lieux de vaccination en Région de Bruxelles-Capitale sont disponibles sur le site web coronavirus.brussels.

Toutefois, la vaccination doit être complétée par le respect des mesures sanitaires afin de se protéger et de protéger les personnes vulnérables :

  • limitez vos contacts (d'autant plus si l'on est une personne vulnérable ou en contact régulier avec une personne vulnérable),
  • voyez vos amis et proches si possible à l'extérieur et veillons à bien ventiler les espaces intérieurs pour les réunions au domicile, en veillant à respecter la distanciation sociale et le port du masque,
  • portez des masques chirurgicaux (qui protègent mieux que les masques en tissu) ou un masque FFP2 si vous êtes une personne vulnérable. À ce sujet, le personnel de tous les centres de test et de vaccination de la Cocom a été équipé de masques FFP2 et d’autotests pour une protection optimale,
  • en plus des mesures de base, utilisez des autotests (disponibles en pharmacie et dans les supermarchés) lorsque vous planifiez des rencontres en famille, entre amis,
  • mettez-vous en quarantaine et faites-vous dépister :
    • en cas de symptômes légers, commencez par utiliser l'outil d'auto-évaluation et, si nécessaire, le système fournira un code de test PCR que vous pourrons réserver sur brussels.testcovid.be,
    • en cas de symptômes plus graves ou si vous faites partie d'un groupe à risque, consultez votre médecin,
  • si vous devez effectuer un test pour voyager ou obtenir un Covid Safe Ticket, privilégiez les tests en laboratoires spécialisés ou en pharmacie.

La situation épidémiologique et vaccinale en Région de Bruxelles-Capitale

Situation épidémiologique

Le taux d'incidence (c'est-à-dire le nombre d'infections pour 100.000 habitants sur 14 jours) augmente : il atteint maintenant le taux de 3.556 le 14/01, contre 2.014 le 07/01.

Le taux de positivité (soit la proportion de tests positifs par rapport à l’ensemble des dépistages effectués) augmente et passe à 32,0% le 14/01, contre 23.9% le 07/01.

La valeur R (soit le nombre d’infections provoquées par une personne malade) reste au-dessus du seuil de 1 à 1,28 le 14/01.

Admissions en hôpital et dans les unités de soins intensifs

Le nombre d'hospitalisations est en hausse. Ce 13/01, 474 personnes étaient hospitalisées en Région bruxelloise, contre 460 le 07/01. Le nombre de personnes en unités de soins intensifs dans les hôpitaux bruxellois baisse légèrement : il est de 81 le 13/01, contre 88 le 07/01.

On déplore 31 personnes décédées cette semaine en Région bruxelloise.

Situation vaccinale au 14/01

communique_de_presse_14_01_2022_-_brussels_residents_vaccinated_with_a_booster_dose.png

La vaccination complète et le respect des gestes protecteurs et des mesures sanitaires restent essentiels pour se protéger des formes sévères de Covid-19 et des variants plus virulents.

Plus d'informations sur le dispositif Covid-19 à Bruxelles sur coronavirus.brussels. Suivez aussi notre actualité sur Facebook, Twitter et Instagram.