Vacci-Pharma : le projet-pilote qui vous permet de vous faire vacciner contre le Covid-19 par votre pharmacien

 

Communiqué de presse - PDF

Vacci-pharma : le projet pilote qui vous permet de vous faire vacciner contre le Covid-19 par votre pharmacien

 

Depuis le 11 mars 2022, la législation belge permet aux pharmaciens d'officine d'administrer les vaccins contre le Covid-19. Remboursée par les autorités, cette vaccination en pharmacie est gratuite pour tous les citoyens. Les objectifs sont multiples : renforcer la couverture vaccinale dans notre pays, maîtriser les éventuelles nouvelles vagues de contaminations et faciliter l'accessibilité de la vaccination en dehors des centres.

La Cocom a lancé le premier projet-pilote belge de vaccination par les pharmaciens, baptisé Vacci-Pharma, en Région de Bruxelles-Capitale, le 16 mars dernier, dans le cadre d’un partenariat avec l'Union des Pharmaciens de Bruxelles (UPB-AVB). Ce projet, mené en collaboration avec plusieurs partenaires dont Multipharma, implique cinq pharmacies bruxelloises, dans les communes d'Anderlecht, Auderghem, Ganshoren, Molenbeek et Saint-Gilles. Ce pilote durera au minimum un mois, soit jusqu'à la mi-avril. À son terme, une évaluation permettra d'ajuster le dispositif à d'autres pharmacies bruxelloises.

"La vaccination reste toujours un élément-clé du combat contre le Covid-19 : avec 3 doses, le risque d'être hospitalisé.e est fortement réduit. Pour pérenniser l'offre de vaccination, nous l'intégrons de plus en plus dans les activités de la première ligne de soins, avec en parallèle quelques grands centres qui restent ouverts. Grâce à la confiance dont ils bénéficient auprès de leurs patients, les pharmaciens jouent un rôle-clé dans le dispositif de vaccination de proximité et sont des éléments-clés du succès de la campagne de vaccination bruxelloise", affirme Inge Neven, responsable du dispositif Covid-19 pour la Commission communautaire commune (Cocom).

Simultanément, le projet de vaccination en officine par un médecin externe - appelé Pharma-on-tour, se poursuit, pour les autres pharmacies partenaires de la région.

"Les pharmaciens bruxellois se sont engagés dès le début dans la campagne de vaccination, que ce soit en préparant des doses de vaccin pour les médecins généralistes ou en participant à Pharma-On-Tour. La vaccination par les pharmaciens constitue le prolongement de cet engagement et leur permet de faire la différence grâce à leur accessibilité", ajoute Ann Herzeel co-présidente de l’UPB-AVB.

"Le rôle du pharmacien dans les soins de première ligne a évolué encore plus rapidement, en partie à cause de la crise corona. Par exemple, Multipharma a toujours été un acteur clé de la politique de dépistage et de vaccination, avec une attention particulière pour les plus fragiles de notre société. Les conseils et les services aux patients sont une partie essentielle de la profession de pharmacien, que nous voulons également optimiser dans les années à venir. La vaccination par les pharmaciens est une étape importante dans ce processus", déclare Geert Reyniers, CEO de Multipharma.

Toute personne intéressée par une vaccination contre le Covid-19 en pharmacie peut facilement prendre rendez-vous via la plateforme Doctena ou via Bru-Vax. Actuellement, afin d'optimiser la gestion des séances de vaccination et des stocks de vaccins, la prise de rendez-vous est d'ailleurs conseillée. Tous les pharmaciens vaccinateurs ont suivi la formation certifiante nécessaire et disposent d’une infrastructure adaptée. Chaque vaccination sera enregistrée sur la plateforme fédérale Vaccinnet+, permettant ainsi la création d’un certificat Covid valide pour la personne vaccinée.

Plan de transition : adaptation de l'offre de testing, de  vaccination et de tracing

Afin de s'ajuster à la forte baisse de la demande, la Cocom adapte l'offre de testing, de vaccination et de tracing sur le territoire bruxellois. Nous adaptons notre plan de transition pour sortir graduellement d’une gestion endémique et de crise et l’intégrer dans un schéma de santé publique pérenne qui se basera en partie sur la première ligne.

À partir du mois de mai, les 3 centres de test et de vaccination de Forest, Molenbeek et Pacheco restent actifs et le reste des dispositifs est progressivement revu à la baisse. Il sera également toujours possible de se faire tester et vacciner dans plusieurs pharmacies bruxelloises (test AG et vaccination ‘Pharma-On-Tour/Vacci-Pharma’) mais aussi dans les Maisons Médicales et par les médecins généralistes. Le service mobile de testing et de vaccination "Vacci4All" reste actif pour les personnes ayant des difficultés pour se déplacer. Pendant le mois d’avril, quelques antennes de vaccination seront encore ouvertes, mais fermeront au fur et à mesure. Toutes les informations sur les possibilités de testing et de vaccination sont disponibles sur le site web coronavirus.brussels.

Les activités du Call-Center sont également limitées aux appels des cas index durant le mois d’avril, et à toute question entrante. Par ailleurs, 30 agents de terrain (Field Agents) restent actifs pour des activités mixtes de tracing et de prévention.

"Notre plan de transition permet une grande agilité et des possibilités d’adaptation : les dispositifs peuvent ainsi diminuer ou augmenter rapidement leurs capacités en fonction des besoins et de la situation épidémiologique", conclut Inge Neven.

La vaccination complète et le respect des gestes protecteurs et des mesures sanitaires restent essentiels pour se protéger des formes sévères de Covid-19 et des variants plus virulents.

 

Plus d'informations sur le dispositif Covid-19 à Bruxelles sur coronavirus.brussels. Suivez aussi notre actualité sur Facebook, Twitter et Instagram.