Des mesures supplémentaires pour faire face à la situation épidémiologique et aux nouvelles hospitalisations

Communiqué de presse - PDF

Des mesures supplémentaires pour faire face à la situation épidémiologique et aux nouvelles hospitalisations

La situation épidémiologique en Région de Bruxelles-Capitale est inquiétante : de nouvelles admissions dans les hôpitaux et en soins intensifs, mettent sous pression les équipes médicales. Le profil des personnes est de plus en plus varié. Une quarantaine est imposée aux personnes en provenance d'une zone rouge en Union européenne.

La situation dans les hôpitaux bruxellois est tendue

Le taux d'occupation par des patients atteints du Covid dans les hôpitaux bruxellois est de 28% et de 25,65% dans les unités de soins intensifs. Le pays est en phase 1a pour les hôpitaux avec 25% de capacité dédiée au Covid, sauf en Région bruxelloise qui est en phase 1b (33% de la capacité totale dédiée au Covid).

Renforcement des mesures pour les personnes de retour d'une zone rouge

Face à l'augmentation du nombre de contaminations suite aux retours de voyage, la Région bruxelloise va un pas plus loin. Outre l'obligation fédérale de se faire tester au premier et au septième jour au retour d'une zone rouge située en Union européenne, en espace Schengen et en zone rouge sur la White List des pays non-européens, les personnes non-vaccinées ou sans certificat de rétablissement, qui vont résider sur le territoire bruxellois à leur arrivée en Belgique, devront, dès le 17 septembre 2021, respecter une quarantaine de 10 jours. Celle-ci pourra être raccourcie dès réception du résultat d'un test négatif au 7e jour.

La Cocom rappelle l'importance pour toutes les personnes arrivant en Belgique de remplir correctement le formulaire PLF ("Passenger Locator Form" = formulaire de localisation du passager) avant leur retour en Belgique afin de permettre un suivi correct (instructions sur le testing et la quarantaine). Pour rappel, le télétravail est toujours recommandé sur le territoire régional bruxellois. Dans certains cas exceptionnels, il ne faut pas se faire tester et/ou se placer en quarantaine. Ces exceptions sont consultables sur le site web www.info-coronavirus.be.

La situation épidémiologique et vaccinale en Région de Bruxelles-Capitale

Situation épidémiologique : les indicateurs-clés

Le taux d'incidence (c'est-à-dire le nombre d'infections pour 100.000 habitants) continue sa hausse : il atteint maintenant le taux de 579 le 10/09, contre 557 le 03/09. Nous constatons la plus forte augmentation dans les catégories d'âge les plus jeunes (jusqu'à 19 ans).

Le taux de positivité (soit la proportion de tests positifs par rapport à l’ensemble des dépistages effectués) diminue légèrement et passe de 7,4% le 03/09 à 7,2% le 10/09.

La valeur R (soit le nombre d’infections provoquées par une personne malade) passe de nouveau sous le seuil de 1 et s'élève à 0,98 le 10/09, contre 1,07 le 03/09.

Les admissions dans les hôpitaux augmentent

Le nombre d'hospitalisations poursuit son augmentation et passe de 203 le 03/09 à 234 le 09/09. Le nombre de personnes en unités de soins intensifs dans les hôpitaux bruxellois augmente aussi : il est de 66 le 03/09, contre 70 le 09/09. À ce chiffre s'ajoutent les 15 patients transférés dans les services de soins intensifs d'autres hôpitaux.

Le nombre moyen de décès est en augmentation : on déplore 17 personnes décédées cette semaine, contre 9 la semaine passée.

Nous appelons chacun à prendre ses responsabilités et à rester prudent pour contribuer à une reprise sereine de l'année scolaire et de la vie professionnelle : respectez les gestes barrières, faites-vous vacciner, et faites-vous tester et/ou mettez-vous en quarantaine si nécessaire.

communique_de_presse_10_09_2021_-_etat_de_la_vaccination.png

La vaccination complète et le respect des gestes barrière restent essentiels pour se protéger des formes sévères de Covid-19 et des variants plus virulents.

 

Plus d'informations sur le dispositif Covid-19 à Bruxelles sur coronavirus.brussels. Suivez aussi notre actualité sur notre page Facebook et notre compte Twitter.