Logo de la Commission communautaire commune de Bruxelles-Capitale

Hôpitaux chroniques

Hôpitaux constitués exclusivement d'un service spécialisé dans le traitement et la revalidation de patients atteints d'affections spécifiques et/ou d'un service de gériatrie

De quoi s'agit-il ?

Généralement de petite taille, les hôpitaux chroniques sont constitués exclusivement d’un service spécialisé de traitement et de revalidation de patients atteints d’affections spécifiques et/ou d’un service de gériatrie.

Leur service de traitement et de revalidation peut être spécialisé en :

  • affections cardio-pulmonaires ;
  • affections locomotrices ;
  • affections neurologiques ;
  • soins palliatifs ;
  • polypathologies chroniques (patients atteints d'au moins deux maladies chroniques, telles que l'hypertension artérielle, l'arthrose, la maladie de Parkinson, d'Alzheimer, etc.) ;
  • affections psychogériatriques.

Pour qui et pourquoi ?

Les hôpitaux chroniques prennent en charge :

  • des patients atteints de maladies spécifiques, qui nécessitent un traitement médical spécialisé, des soins infirmiers et une réadaptation fonctionnelle en milieu hospitalier ; leur prise en charge est active et prolongée, mais de durée limitée ;
  • des patients âgés dont les capacités sont altérées ou menacées, et qui nécessitent une véritable réadaptation fonctionnelle et des soins continus.

A l'inverse des hôpitaux aigus ou généraux, ils ne disposent pas de lits de chirurgie, de médecine interne ou de pédiatrie.

La Commission communautaire commune (Cocom) est compétente à l'égard de tous les hôpitaux chroniques publics, ainsi que des hôpitaux privés qui n'ont pas opté pour une appartenance communautaire française ou flamande.

Chercher une adresse