Dossier 2019/1: Le recours aux urgences hospitalières par les Bruxellois (2008-2016): Focus sur la population de moins de 15 ans et de 65 ans et plus

L’activité des services d’urgence hospitaliers a augmenté ces dernières décennies tant à l’échelle nationale qu’internationale. La question se pose tout particulièrement à Bruxelles, qui dispose d’une offre importante de services d’urgence. C’est dans ce contexte que l’Observatoire de la Santé et du Social de Bruxelles-Capitale s’est penché sur le recours aux urgences par la population bruxelloise.

L’augmentation des recours aux urgences hospitalières, et plus spécifiquement la question de savoir si ces recours se justifient, fait débat depuis plusieurs années. L’organisation des services d’urgence est plus coûteuse pour le système d’assurance maladie obligatoire que la médecine générale. Par ailleurs, le recours accru à ces services pose question quant à l’accessibilité et à la continuité des soins de première ligne (médecine générale, soins infirmiers à domicile, etc.). Certains facteurs socio-culturels, géographiques et financiers interviennent dans le choix des patients à recourir aux urgences hospitalières plutôt qu’à la médecine générale.

La question du recours aux urgences par la population bruxelloise doit être posée dans la mesure où Bruxelles dispose d’une offre de services d’urgence par densité de population plus élevée par rapport aux deux autres Régions. La question du recours aux urgences par les enfants et les personnes âgées se pose spécifiquement dans la mesure où l’augmentation des recours aux urgences des Bruxellois par ces publics a été plus importante au cours des dernières années, que près de deux passages aux urgences sur cinq sont le fait de la population appartenant à ces deux publics cibles et que Bruxelles comme les deux autres Régions sera confrontée à l’avenir au vieillissement de la population.

Cette étude vise, sur la base des données administratives et médicales des hôpitaux (Résumé Hospitalier Minimum), à présenter les caractéristiques des recours aux urgences hospitalières sur la période 2008-2016. Après un premier volet contextuel relevant les enjeux actuels liés à l’utilisation des services d’urgence, ce dossier décrit les caractéristiques de l’utilisation de ces services par la population bruxelloise (évolution, type et période de recours), et le profil des Bruxellois y ayant recours (caractéristiques démographiques et socio-économiques), en s’intéressant tout particulièrement à la population âgée de moins de 15 ans et de 65 ans et plus. Le dossier propose également quelques pistes de réflexion et recommandations.

Télécharger :