70% des Bruxellois.es de 18+ sont complètement vacciné.es

 

Communiqué de presse - PDF

70% des Bruxellois.es de 18+ sont entièrement vacciné.es

 

Les efforts consentis par les Bruxellois.es permettent de limiter le nombre de contaminations. Une autre conséquence positive est que la Région de Bruxelles-Capitale est la seule entité à rester au niveau d'alerte 4 du Risk Assessment Group (RAG). On peut s'en réjouir mais nous devons rester vigilants... Si nous voulons éviter la saturation des hôpitaux et revenir à une vie aussi normale que possible.

Des efforts payants sur la durée

Le maintien de certaines mesures sanitaires en Région de Bruxelles-Capitale, comme le port du masque, a permis de contenir l'augmentation des contaminations qui sont plus marquées dans les zones où les mesures ont été assouplies.

Une autre barrière importante au virus est et reste la vaccination. Le taux de vaccination des Bruxellois de 18 ans et plus vient de franchir le cap symbolique des 70% ! La Cocom ne lâche rien et continue à multiplier ses efforts et ses actions de vaccination décentralisées pour faire progresser, semaine après semaine, les taux de vaccination de la Région.

communique_de_presse_19_11_2021_-_taux_de_vaccination.jpg

Source : Sciensano (16/11)

Le dispositif de testing et tracing bruxellois est très réactif et bien organisé, ce qui explique le nombre de tests et la qualité du tracing. En moyenne, 8.500 tests sont réalisés par jour dans 8 centres de test. Il est également possible de se faire tester (test antigénique) dans 200 pharmacies bruxelloises en cas de symptômes, de retour de zone rouge ou pour participer à un événement. Par ailleurs, des procédures en matière de tracing ont été élaborées : celles-ci peuvent être activées en cas de besoin.

La poursuite du respect des mesures sanitaires pour éviter un nouveau confinement

Le 17 novembre 2021, le Comité de concertation a arrêté une série de nouvelles mesures de protection, comme le port du masque obligatoire étendu et le télétravail obligatoire.

Enfin, rappelons que la vaccination reste notre meilleur allié dans la gestion de la crise sanitaire car :

  • elle réduit de 45% la transmissibilité du virus,
  • protège à 70% contre les contaminations,
  • protège à 90% contre les formes graves de la maladie,
  • diminue de 70% le risque d’être hospitalisé pour les personnes testées positives,
  • diminue le risque de se retrouver en soins intensifs.

Le respect des gestes barrières permet aussi de contenir drastiquement les contaminations, particulièrement à l'égard des personnes vulnérables. Rappelons les règles de base pour se protéger les uns les autres :

  • Se faire vacciner et répondre à l’invitation pour la dose de rappel. Les données nationales et internationales confirment que le vaccin reste la meilleure défense contre le coronavirus.
  • Se faire tester en cas de symptômes liés au Covid (toux, difficultés respiratoires, fièvre, courbatures, fatigue, perte du goût et/ou de l'odorat, nez bouché, mal de gorge, ou encore diarrhée) et limiter ses contacts.
  • Respecter les mesures d'isolement ou de quarantaine en cas de test positif ou de contact à haut risque.
  • Aérer les pièces de vie et vérifier la qualité de l'air à l'aide d’un détecteur de CO2 (obligatoire dans la restauration, les lieux de fête, les salles de fitness, etc.).
  • Respecter les mesures sanitaires de base : limiter ses contacts, garder ses distances et porter un masque en société si la distanciation de 1,5 m ne peut être respectée.

 

La situation épidémiologique et vaccinale en Région de Bruxelles-Capitale

Situation épidémiologique

Le taux d'incidence (c'est-à-dire le nombre d'infections pour 100.000 habitants) augmente : il atteint maintenant le taux de 876 le 19/11, contre 787 le 12/10. Les contaminations sont plus nombreuses dans les catégories d'âge les plus jeunes.

Le taux de positivité (soit la proportion de tests positifs par rapport à l’ensemble des dépistages effectués) augmente en passant à 9,7% le 19/11, contre 8,7% le 12/11.

La valeur R (soit le nombre d’infections provoquées par une personne malade) repasse au-dessus du seuil de 1 à 1,08 le 19/11. Les contaminations sont plus nombreuses dans le catégories d'âges les plus jeunes, notamment chez les Bruxellois.es entre 20 et 49 ans.

Admissions en hôpital et dans les unités de soins intensifs en hausse

Le nombre d'hospitalisations augmente. Ce 18/11, 392 personnes étaient hospitalisées en Région bruxelloise, contre 333 le 12/10. Le nombre de personnes en unités de soins intensifs dans les hôpitaux bruxellois augmente légèrement : il est de 77 le 18/11, contre 67 le 12/11. Au cours des prochaines semaines, la phase 1B devra être activée dans les hôpitaux. Cela signifie que 50% de la capacité des soins intensifs devra être dédiée aux patients atteints du Covid.

On déplore 28 personnes décédées cette semaine en Région bruxelloise.

 

communique_de_presse_19_11_2021_-_etat_de_la_vaccination.png

La vaccination complète et le respect des gestes barrière restent essentiels pour se protéger des formes sévères de Covid-19 et des variants plus virulents.

 

Plus d'informations sur le dispositif Covid-19 à Bruxelles sur coronavirus.brussels. Suivez aussi notre actualité sur Facebook, Twitter et Instagram.